La gouvernance dans le Monde

LA GOUVERNANCE DANS LE MONDE

Neuf auteurs ont rédigé les neuf articles des huit chapitres de la présente étude.

Sorte de plaidoyer pour la notion de recherche/action, il témoigne, à tout coup, de la nature éducationnelle de la FEDE !

De la laïcité dans le monde (Jean Michel Quillardet), à la diplomatie d’influence (Genci Burimi, journaliste), la FEDE et ses collaborateurs ont souhaité faire de cet ouvrage un ouvrage de recherches accessible au large public. Une enquête GPS destinée à mieux circuler dans les méandres de la finance mondiale (Marc Delachaussée, enseignant et chercheur), des informations sur l’internationalisation de l’enseignement supérieur (Salima Laabi Zuber, sociologue), une réflexion boussole sur la climatologie et les catastrophes naturelles (Jean-Louis Bischoff, enseignant et chercheur), une analyse sur le « gouvernement mondial de l’ombre » (Alain Tobelem, enseignant et chercheur), des synthèses sur les politiques de santé publique dans le monde (Alexandre et Jean-Noël Vallée, respectivement médecin et professeur de médecine), un état des lieux portant sur la nature des relations confiance/gouvernance politique (Ali Armand, sociologue et coach certifié) plaident dans le sens du vœu de la FEDE.

Cet ouvrage vise à appréhender en termes stratégique et géopolitique les grands mécanismes d’organisation du monde contemporain. Il permet d’analyser les interactions entre Etats, institutions internationales, acteurs économiques et sociétés civiles. Il propose des outils d’analyse de la gouvernance internationale pour en appréhender sa complexité et ses enjeux. Comprendre le monde d’aujourd’hui, c’est être capable, demain, de rendre la décision managériale plus performante, plus ouverte, plus cohérente, plus légitime, plus responsable et donc plus efficace.

Sommaire

Introduction générale
Jean-Louis Bischoff

Chapitre 1 : Gouvernance et Croyances religieuses
La laïcité dans le monde
Jean-Michel Quillardet

Chapitre 2 : Gouvernance et enseignement supérieur
Internationalisation de l’enseignement supérieur, le cas de la Chine et des économies émergentes Africaines
Salima Laabi Zuber

Chapitre 3 : Gouvernance et finance
La régulation de la finance mondiale
Marc Delachaussée

Chapitre 4 Gouvernance et environnement
Climats et Catastrophes dans le monde
Les accords de Paris
Jean Louis Bischoff

Chapitre 5 : Gouvernance et shadow gouvernment
Un Gouvernement mondial de l’ombre
Alain Tobelem

Chapitre 6 : Gouvernance et santé publique
Les politiques de santé publique dans le monde
Alexandre Vallée et Jean-Noel Vallée

Chapitre 7 : Gouvernance et confiance
Gouvernance et confiance politique
Ali Armand

Chapitre 8 : Gouvernance et diplomatie dans le monde
La diplomatie d’influence
Genci Burimi

Ils ont participé :

Docteur en sociologie, titulaire d’un DESS de psychologie sociale, il a été responsable du diplôme d’université « Bilan de compétence VAE et gestion de carrière » à l’université de Nanterre. Directeur chez APAD conseil Management Formation, Ali Armand est coach certifié spécialisé dans l’accompagnement des cadres dirigeants.

Docteur en Philosophie (École Pratique des Hautes Études), enseignant Habilité à Diriger des Recherches (Université d’Artois), il est diplômé de l’Institut de Formation pour l’Etude et l’enseignement des Religions (IFER), chercheur associé (Laboratoire Textes et cultures – équipe interne « Littératures et cultures d’enfance et de jeunesse/Centre Robinson ») à l’Université d’Artois.

Spécialiste des Tendances, Jean‑Louis Bischoff a toujours travaillé dans les industries de la musique, de la communication et du divertissement : de la production de spectacles musicaux (Élysée Montmartre), et cinématographiques (Max Linder), à des missions de communication (Carte Jeunes du secrétariat d’État à la Jeunesse et au Sport, Mairie de Lille, Française des Jeux).

Professeur de philosophie dans l’enseignement supérieur, intervenant dans différentes écoles supérieures d’art, de luxe et à l’Institut Supérieur de Pédagogie (ISP) à Paris sur les thématiques de la création et des tendances contemporaines, Jean‑Louis Bischoff propose des recherches portant sur la philosophie des religions, la recomposition du croire et du sacré dans la pop‑culture contemporaine, la perception des tendances, la philosophie de l’éducation et la philosophie esthétique.

Jean‑Louis Bischoff est Directeur de la Recherche de la FEDE. Directeur du pôle Tendance de l’école doctorale FEDE.

Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et titulaire d’un master de Relations Internationales de la Sorbonne, il enseigne à la Faculté d’Études Européennes de Cluj (Roumanie) dans le cadre d’un séminaire sur les fonds européens. Genci Burimi est journaliste à Paris à Radio France Internationale et ancien diplomate comme attaché culturel de l’Albanie en France. Il est aussi éditorialiste du principal quotidien en Albanie et chargé de la synthèse économique annuelle de ce pays dans le hors‑série de la revue the Economist « Le monde en… ».

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Cachan, titulaire d’un DEA Politique Générale et Stratégie des Organisations.
Marc Delachaussée a été successivement responsable du pilotage financier et de la gestion des risques BPCE (Caisse d’Épargne Banque Populaire) et trésorier de Natixis Global Asset Management (Groupe BPCE).

Docteur en sociologie politique (Paris 8), diplômée de l’IRIS sup en géoéconomie et intelligence stratégique, elle a travaillé successivement au service politique de l’ambassade du Maroc et à la promotion du Think Tank IPEMED fondé et dirigé par Jean‑Louis Guigou.

Docteur en Droit, avocat au barreau de Paris, Jean‑Michel Quillardet a créé à Sciences‑Po Bordeaux, la chaire Jean Zay consacrée à l’enseignement de la laïcité. En 2008, il a fondé avec Antoine Sfeir l’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires. Il a été membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme et chargé d’enseignement à l’Université d’Évry.

Docteur en économie du développement (Université de la Sorbonne-Paris), Professeur Habilité à Diriger des Recherches en gestion (Université de Nice). Alain Tobelem est également diplômé de Sciences Po, de l’Institut de Hautes Études pour Amérique Latine, du CELSA, et de la Sorbonne — Paris (langues et civilisations hispaniques et lusitaniennes). Conférencier international, il dirige actuellement un programme de recherche doctorale à l’école supérieure de commerce Ceram Sophia Antipolis. Alain Tobelem est directeur du pôle gouvernance de l’école doctorale de la FEDE.

Docteur en médecine, spécialiste en santé publique et en économie de la santé, titulaire d’un master en éthique biomédicale, Alexandre Vallée, est actuellement doctorant en mathématiques appliquées (CNRS Poitiers). Il enseigne et travaille en milieu hospitalier.

Jean-Noël Vallée est docteur en médecine (Université Necker – Paris V), lauréat de la Faculté de médecine et Professeur Habilité à Diriger des Recherches en Neurosciences.
Il est également docteur en sciences physiques (Paris 13), diplômé (3e cycle) de la Faculté de lettres (Lyon 3), diplômé (2e cycle) de l’Institut d’Administration des Entreprises (Lyon 3), diplômé d’une Grande École d’ingénieur (INSA Lyon).
Il est ancien interne et ancien assistant-chef de Clinique des Hôpitaux de Paris.
Jean-Noël Vallée est directeur du pôle Innovation de l’école doctorale de la FEDE.

Actualités de la FEDE